Je vous écris du Vél d’Hiv, les lettres retrouvées

Je vous écris du Vél d’Hiv, les lettres retrouvées

13 000 Juifs ont été arrêtés puis internés les 16 et 17 juillet 1942 lors du rafle du Vél’d’Hiv.
On a longtemps cru qu’il ne restait de ces journées qu’une seule et unique photo, quelques documents administratifs, et de trop rares témoignages. Récemment, au Mémorial de la Shoah, Karen Taïeb, responsable des archives, a découvert une poignée de lettres écrites dans l’enceinte même du Vélodrome d’Hiver et sorties clandestinement. Tous les auteurs de ces lettres ont été déportés. Parmi eux, seule une femme est revenue.
Réunies ici pour la première fois, reproduites en fac-similé et retranscrites, ces lettres nous plongent de façon saisissante dans la réalité de cet épisode tragique de la seconde Guerre mondiale.

Karen Taieb a cherché et retrouvé les lettres des personnes enfermées au Vel d’Hiv, suite à la rafle du 16 juillet 1942.

Elle nous offre les témoignages de toutes ses personnes arrêtées et pour la plupart déportées et mortes durant la seconde guerre mondiale. C’est un livre vraiment poignant, à travers 18 lettres. Nous vivons l’histoire de ses personnes, le peur, la faim, l’attente.

La préface de Tatiana de Rosnay, l’auteur d’Elle s’appelait Sarah est très touchante, elle aussi.

Ce livre présente les lettres manuscrites, puis retranscrites et au milieu nous avons les photos des auteurs des lettres.

Un livre à lire pour ne pas oublier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *