La forêt des mânes de Jean Christophe Grangé

couv56017328

La forêt des mânes de Jean Christophe Grangé

A Paris, Jeanne Korowa, brillante juge d’instruction à la vie affective désastreuse enquête avec François Taine sur une série de meurtres particulièrement sauvages : démembrements, cannibalisme, et mises en scène macabres. Trois plantureuses Vénus atrocement dévorées, trois tableaux sanglants entre rituel et folie. Abusant de son autorité, Jeanne fait installer des micros dans le cabinet d’Antoine Féraud, le psychanalyste qui reçoit chaque semaine son ex petit ami, et tombe par hasard sur une séance étrange où un père révèle les pulsions sanguinaires de son fils autiste et son passage à l’acte. Autisme, fécondité, préhistoire : trois pistes qui mèneront Jeanne, au Nicaragua, au Guatemala, puis dans les marais argentins. Au terme de sa quête, dans la forêt des Mânes, elle découvrira une vérité qu’on aurait préféré ne jamais connaître.

 J’avais lu Le serment des limbes de Jean Christophe Grangé et j’avais bien aimé.

On suit ici les aventures de Jeanne un juge d’instruction un peu particulier. Elle n’hésite pas à mettre le psy de son ex sur écoute pour entendre ses confidences. Son métier lui tient aussi à coeur et lorsque son collègue est appelé sur des meutres atroces, elle l’aide. Sauf qu’elle va entendre plus que ce qu’elle souhaitait, elle croit entendre les confessions du meutrier.

Ici on débute avec des crimes canibales très détaillés par jean Christophe Grangé, j’ai failli avoir la nausée plus d’une fois.

Les personnages sont tous intéressants et servent à l’histoire. J’aime beaucoup ce livre car il se passe en France et du coup on a affaire au système français judiciaire. L’auteur est très bien renseigné et c’est un plaisir de lire une histoire telle que celle ci qui pour une fois ne se passe pas sous le système judiciaire américain.

L’histoire est bien construite, les chapitres sont courts et le suspense est plutôt bien gardé même si j’avais des doutes sur la fin.

C elivre a été lu dans le cadre d’une LC avec Book-Worm.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *