Ne dites pas à ma mère que je suis voyante, elle me croit libraire à Vancouver d’Eileen Cook

Ne dites pas à ma mère que je suis voyante, elle me croit libraire à Vancouver d’Eileen Cook


Quand Doug la quitte après six ans de vie commune, Sophie, libraire à Vancouver, est prête à tout pour le récupérer. C’est pourquoi, lorsqu’elle apprend que sa nouvelle petite amie, la pulpeuse Mélanie, s’intéresse au paranormal, elle a une idée aussi folle que diabolique: proposer à sa rivale une fausse consultation de voyance destinée à faire rompre les tourtereaux. Mais rien ne va se passer comme prévu, car Sophie se retrouve vite dépassée par le succès inattendu de ses nouveaux talents…


J’avais vu l’avis de Nane qui était très bon sur ce livre et j’avais envie de lire un peu de chick-lit. Je l’avais troqué grâce au site de livre addict. Et j’ai été embarquée dans ce livre.

J’adore la façon dont commence le livre. Le 1er chapitre s’ouvre comme tous les chapitres du livre avec les prévisions pour un signe astrologique puis « Pour commencer, je tiens à apporter une précision essentielle: j’ai une excellente raison de pénétrer par effraction dans l’immeuble de mon petit ami. » Là je me dis que ça commence très bien et que le livre s’annonce excellent, et c’est le cas!

J’adore Sophie, j’avoue que dans certaines situations je me suis un peu reconnue. Bien évident, jamais je ne serais allé voler les chaussettes de mon ex pour lui prouver qu’avec moi il avait au moins des paires de chaussettes… Elle est folle et très attachante aussi. C’est typiquement le genre d’héroïne que je souaite voir dans un roman de chick-lit.

Ce livre est très bien écrit et se lit très facilement. Je le conseille à toutes les amatrices de chick lit!

Logo Livraddict

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *