La Prophétie des Eléments, tome 1: Gardiens de James Tollum

gardiens---la-prophetie-des-elements-i---james-tollumLa Prophétie des Éléments, tome 1: Gardiens de James Tollum

J’ai une histoire très particulière avec ce roman. Cette année, pour la première fois, je me suis rendue aux Imaginales à Épinal. Mon chéri et moi y avons retrouvé ma cousine et son chéri qui vivent dans la région. On parcourt le lieu du festival, on se dirigeait vers La Bulle des Livres et là un monsieur avec un visage maquillage bleu nous accoste pour nous parler de son livre.

Il nous raconte l’histoire d’un monde divisé en deux: un côté est dirigé par des femmes où la magie et tout ce qui s’y rapporte est interdit. A part quelques personnes haut-placés, les gens ignorent l’existence d’un autre continent au-delà de l’océan où vivent mages, sorciers et autres créatures magiques. Des mages vont rejoindre le continent magique pour trouver des gardiens. Cette histoire me plait et m’intrigue énormément mais nous ne sommes pas encore rentrés dans la Bulle aux Livres, je décide de ne pas l’acheter tout de suite. Sauf que j’ai été incapable de me concentrer sur les autres romans. Cette histoire m’obsédait à tel point que je n’arrivais pas à m’intéresser à autre chose. Autant vous dire que je suis retourné très rapidement me procurer le premier tome de cette trilogie et que je l’ai commencé le soir même!

J’ai été immédiatement embarqué dans ce récit qui a été un véritable coup de cœur. On suit Ethan, Mira, Malak, Irina et Prisca. Les chapitre sont courts, ce qui donne beaucoup de rythme au récit, il n’y a aucun temps mort. Nous suivons, en plus d’Ethan et sa bande, Arkan et ses démons. J’ai trouvé que cela ajoute un gros plus au récit. on se situe des deux côtés. Le lecteur prend pleinement conscience du sadisme des démons. L’intrigue politique du Conclave m’a énormément intéressé. En résumé, chaque chapitre était un délice.

Le style de l’auteur est simple mais très efficace, il y a des descriptions qui ne prennent pas trop de place mais qui sont perspicaces. Pour moi, l’auteur a réussi à équilibrer son récit entre les dialogues, les scènes d’action et les descriptions.

Les personnages sont diversifiés mais sont peut être le « petit » point faible. Si je dois trouver quelque chose à redire au récit, je pourrais parler de leur développement. Il aurait pu être un peu plus développer. Et encore, c’est un faux argument car Ethan et Mira évolue énormément au long du récit, tout comme Prisca qui se destinait à devenir mère mais qui remet tout en question. Irina est une femme manipulatrice, et Malak est le sage indispensable au récit.

Vous l’avez compris, ce récit m’a emporté, je l’ai adoré.  Je compte lire très rapidement la suite et je conseille ce roman a tous les amateurs de fantasy.

3 réflexions au sujet de « La Prophétie des Eléments, tome 1: Gardiens de James Tollum »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *