Le Livre de Saskia, tome 3 : Enkidare de Marie Pavlenko

couv63234090Le Livre de Saskia, tome 3 : Enkidare de Marie Pavlenko

Après l’attaque du Nid, c’est la débâcle. Obligée de se réfugier à Arion, Saskia héberge les survivants. Mais Tod est gravement blessé, et de nouvelles attaques fragilisent le petit groupe. Saskia ne peut plus reculer : il lui faut trouver le Surclan, et éclaircir le mystère du Cercle des cent. Elle part donc à la recherche de ses ennemis, sans rien soupçonner, ni de leur puissance, ni de leurs effrayants secrets…

Tout d’abord, un grand merci à Livraddict et aux éditions Scrinéo pour m’avoir permis de lire le tome 3 de Saskia.

J’ai donc fini la trilogie de Saskia. Les deux premiers romans m’avaient beaucoup plu. Ce fut également le cas du dernier. On retrouve Saskia, Todd, Mara et les autres après la bataille du nid. L’histoire ne commence pas bien, surtout pour Todd qui est gravement blessé.

Le début de ce troisième tome, comme celui du deuxième rappelle les faits qui se sont déroulés dans les précédents tomes.

Très rapidement, on passe à la suite. Saskia rencontre sa mère biologique et avec cet événement, elle se pose les questions qu’on se poserait toutes et tous. Est-ce vraiment ma mère, que devient celle que j’appelais maman ? Malgré le côté fantastique de l’intrigue, Saskia reste une adolescente comme les autres.

Saskia évolue énormément dans ce troisième tome, elle devient plus mature. C’est une héroïne avec un fort caractère. Todd est aussi un des personnages forts de ce roman. Il est un véritable atout de cette intrigue. J’aime beaucoup la relation qu’il a avec Saskia. Les personnages secondaires sont aussi tous importants, ils apportent chacun leur contribution à l’histoire. Je me suis beaucoup attachée à eux.

L’intrigue est toujours aussi prenante, quelle excellente idée. Les Enkidares sont des personnages passionnant. J’ai adoré suivre leurs histoires. La mythologie prend encore plus d’importance dans ce troisième tome. L’intrigue y est également très rythmée, il n’y a aucun temps mort. Nous voyageons avec Saskia pour faire quasiment le tour du monde. La plume de l’auteur est toujours aussi fluide et c’est un véritable plaisir de la lire.

Ce troisième roman est aussi prenant que les deux autres, j’ai eu du mal à le lâcher. Je voulais connaître la manière dont l’histoire allait se terminer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *