Le signal de Maxime Chattam

Le signal de Maxime Chattam

Maxime Chattam est mon auteur préféré depuis l’année 2004. Je l’avais découvert grâce à mon oncle et je l’ai moi-même fait découvrir à ma sœur et ma cousine. Bref, toute la famille est fan. J’ai lu pratiquement tous ses romans, en effet le seul qui manque à l’appel est Le Coma des Mortels. C’est son roman qui me tentait le moins. Tout le contraire de son nouveau roman qui a été présenté comme un roman d’horreur dans la veine de Stephen King.

Dans ce nouveau roman, nous suivons la famille Spencer qui s’installe à Mahingan Falls. On découvre Olivia, la mère présentatrice de télévision qui veut prendre du recul dans sa carrière, Thomas son mari un écrivain en manque d’inspiration, leur 2 enfants Baby Zoé et Chad. Ils ont recueilli Owen, le fils de la sœur d’Olivia récemment décédé avec son mari.

Beaucoup on fait le rapprochement entre les personnages de ce roman et la vie de Maxime Chattam et sa famille car il est marié à la présentatrice télé Faustine Bollart.

Ce récit a deux intrigues parallèles: la première est celle des adultes et puis celle des adolescents. Ce type de roman m’a fait penser à Ça de Stephen King, tout comme la narration. Maxime Chattam nous parle de la ville de Mahingan Falls comme si c’était un personnage à part entière dans le roman. Certains chapitres nous racontent l’histoire de personnages inconnus dans le roman et dont nous n’entendons plus parler après comme dans Ça, Le Fléau et le Dôme de Stephen King.

Le livre nous plonge dans une atmosphère étouffante et angoissante. Deux passages m’ont particulièrement fait peur: celui qui passe la nuit dans la maison  quand Olivia va voir Zoey qui pleure et qui sent une présence; et le première passage avec l’épouvantail. Pour la petite anecdote, après ma lecture de ce passage il faisait nuit dehors et je devais sortir à l’extérieur pour me rendre dans le garage où je devais lancer une machine à laver… Elle a été lancée le lendemain. Je suis une vraie poule mouillée.

J’ai vraiment apprécié ma lecture, c’est la première fois que Maxime Chattam écrit un roman d’horreur et je me suis régalée. J’ai particulièrement apprécié suivre l’intrigue des adolescents, je l’ai trouvé haletante. L’écriture de Maxime Chattam est toujours aussi prenante, les chapitres sont courts et on se dit toujours « encore un! ».

Pour moi, Maxime Chattam est vraiment une valeur sûre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *