Le dernier jardin, tome 2: Fugitive de Lauren Destefano

couv25078233

Le dernier jardin, tome 2: Fugitive de Lauren Destefano

Rhine rêvait de liberté… Elle s’est enfuie de sa prison dorée avec son ami Gabriel. Dans un monde impitoyable où l’espérance de vie ne dépasse pas vingt-cinq ans, la malveillance des hommes est pire que la mort.
Échappée d’un enfer pour plonger dans un autre, Rhine devra faire preuve d’un courage exemplaire pour accomplir son rêve de liberté et et profiter des quelques qui lui restent à vivre.

Après le coup de coeur que fut le tome 1, je ne pouvais que lire le tome 2. Un grand merci aux éditions Bragelonne pour leur opération qui m’a permis de l’acquérir en ebook à 0,99€.

Dans ce tome, on retrouve Rhine et Gabriel juste après leur fuite du manoir. Mais à peine libre, ils sont fait prisonniers de nouveau. Ce deuxième tome nous montre la suite de la fuite car le plan de Rhine s’était de fuir, mais après? Rhine veut retrouver son frère et on va suivre leur périple. Ils vont faire de nouvelles rencontres plus ou moins bonnes pour atteindre leur but. J’ai bien aimé ce changement de décor par rapport au premier tome où l’on est tout le temps dans le manoir de Linden, ici Lauren Destefano nous fait découvrir son univers dystopique. Les temps sont durs et les gens aussi. Le retour dans la réalité est dur à supporter pour Rhine mais encore plus pour Gabriel qui n’est jamais sorti du manoir. Il se fait torturer dès le début du livre et ensuite il devient l’ombre de lui même. J’ai vraiment eu de la peine pour ce personnage.

Rhine doit être forte pour deux et ce n’est pas facile pour elle, mais elle est déterminée et c’est ce que j’aime dans ce personnage.

La plume de Lauren Destefano est toujours aussi poétique, j’ai hâte de découvrir le tome 3!

Ma chronique sur le tome 1.

Logo Livraddict

Starters, tome 1 de Lissa Price

couv68932911

Starters, tome 1 de Lissa Price

Dans un futur proche : après les ravages d’un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps. L’esprit d’une vieille femme en prend possession pour retrouver sa jeunesse perdue. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu… Et Callie réalise bientôt que son corps n’a été loué que dans un seul but : exécuter un sinistre plan qu’elle devra contrecarrer à tout prix !


Ce livre ne m’attirait pas du tout, car je n’aimais pas la couverture mais en voyant les chroniques que le livre recevait je me suis dit pourquoi ne pas tenter? Et je suis ravie de ma découverte.

Dans ce monde, seuls les jeunes (starters) ou les plus âgés (enders) ont survécu. Les enders ont pris le pouvoir et ont même trouvé le moyen de louer les corps des jeunes en y implantant leurs esprits grâce à une puce. Callie une starter va louer son corps contre de l’argent. Mais la puce a un dysfonctionnement et elle retrouve ses esprits et le contrôle de son corps avant la fin de la location. Elle va même entendre la voix de « sa colocataire ».

C’est une dystopie qui est très réussie, la mythologie est plutôt approfondie et les personnages sont attachants surtout celui de l’héroïne. On voit son combat contre la société pour sauver la vie de son frère. C’est une battante comme toutes les héroïnes de dystopie.

L’intrigue est prenante et j’ai eu du mal à lacher le livre. Un très bon premier tome qui donne envie de lire la suite!

 

 

Logo Livraddict

L’âge des miracles de Karen Thompson Walker

L’âge des miracles de Karen Thompson Walker


Et si nos journées commençaient à s’allonger, d’abord de quelques minutes, puis de plusieurs heures, jusqu’à ce que le jour devienne la nuit et la nuit le jour ?

Une journée d’octobre apparemment comme les autres, l’humanité découvre avec stupeur que la rotation de la Terre a ralenti. Les jours atteignent progressivement 26, 28 puis 30 heures. Tandis que certains voient dans ce changement inexpliqué un signe que la fin est proche et cèdent à la panique, d’autres, au contraire, s’accrochent coûte que coûte à leur routine, comme pour nier l’évidence.
Bientôt, la gravité est modifiée et certaines personnes sont touchées par un syndrome provoquant des malaises à répétition, les oiseaux sont désorientés et s’écrasent, les marées se dérèglent et les baleines s’échouent…
En Californie, Julia est le témoin de ce bouleversement, et de ses conséquences sur la communauté, sa famille, et elle-même. Adolescente à fleur de peau, elle entre dans l’âge ou son corps, son rapport aux autres et sa vision du monde changent : l’âge des miracles.


Alors la terre ralentit son rythme jour après jour entraînant Julia, sa famille et le monde dans le chaos.

Cela arrive petit à peitt, mais tout de suite Julia perd sa meilleure amie qui déménage dans l’Utah. Quand elle en revient, elle sera différente mais l’auteur ne nous explique pas son changement de comportement. J’ai eu de la peine pour Julia qui se retrouve seul du jour au lendemain. Elle a 12 ans, mais je l’ai trouvé assez mature pour son âge. Il lui arrive des évènements douloureux : l’humiliation que lui fait subir Daryl, la relation de ses parents, l’abandon de sa meilleure amie. C’est quelqu’un de timide et solitaire qui encaisse sans broncher. Tiens çà me rappelle quelqu’un.

L’intrigue correspond un peu à l’idée que je me fais de la fin du monde: d’abord tout le monde fait des provisions et puis la situation dégénère. Ici, la situation s’aggrave surtout pour une catégorie de personne. En effet suite au rallongement des journées, les Etats prennent une soclution radicale. Il reste à un système de 24heures. Dès lors, on retrouve les gens qui suivent le rythme horaire, et ceux qui décident de dormir quand le soleil se couche et d’être éveillé sinon. Ce sont ceux qui suivent le rythme solaire. Peu à peu, ils deviennent les parias de la société et victime de racisme.

Karen Thompson Walker a une jolie écriture qui il est vrai n’est pas très rose mais j’ai passé un très bon moment en compagnie de ce bouquin.

Je vous le conseille.

Logo Livraddict

Hunger Games tome 3: La révolte de Suzanne Collins

Hunger Games tome 3: La révolte de Suzanne Collins

Contre toute attente, Katniss Everdeen a survécu aux Hunger Games à deux reprises. Mais alors qu’elle est sortie de l’arène sanglante vivante, elle n’est toujours pas en sécurité. Le Capitole est en colère. Il veut se venger. Qui pensent-ils devrait payer pour les troubles ? Katniss. Et ce qui est pire, le Président Snow a été parfaitement clair sur le fait que personne d’autre n’est en sécurité non plus. Ni la famille de Katniss, ni ses amis, ni les habitants du District 12.


J’ai donc retrouvé Katniss pour la dernière fois, pour que son combat contre le Capitole et le président Snow prenne fin.

Je viens bien sur devoir parler des tomes précédents alors si vous ne les avez pas lu, passez votre chemin! Je dévoile aussi des spoilers du tome 3..

On la quittait à la fin du 2ème tome dans une situation plutôt surprenante, récupérée par les rebelles et avec un district 12 qui avait été rasé. Alors bien évidemment dans le début de ce tome Katniss se rend sur les ruines de son ancien district. J’ai trouvé la scène plutôt bien écrite et émouvante. Katniss qui plonge dans les cendres de son ancienne vie. La première partie du tome est assez lente mais cela ne m’a pas dérangée, j’ai pris mes marques en même temps que Katniss dans ce 13e district. Elle reprend aussi des forces. Peeta par contre est prisonnier du Capitole.

L’intrigue m’a captivée, cette saga se termine en beauté! Pas de Hunger Games cette fois, mais c’est tout comme. Je trouve troublant la différence entre ce que les gens croient et la réalité: Katniss enceinte et symbole de la rébellion alors qu’elle déteste ça. On voit que les spots télés sont trafiqués, enfin les rebelles essayent mais Katniss n’est pas bonne à ce jeu. Méfier vous des images que vous voyer, tel est le message que Suzanne Collins essaye de nous faire passer.

Et de voir qu’après avoir gagner les rebelles pensent à refaire des Hunger Games avec les enfants du Capitole est une idée compréhensible mais horrible. Rien de bon ne sort de la vengeance.

J’ai trouvé dur qu’après avoir tout fait pour sauver sa soeur, Katniss la voit mourir sous ses yeux. J’ai été très émue. Et Peeta était pour moi le choix qui s’imposait après la lecture de ce troisième tome.

Mon petit bémol: On ne voit rien du procès de Katniss et pour cause elle n’y participe pas.. Dommage.


Logo Livraddict

Délirium tome 2 de Lauren Oliver

Délirium tome 2 de Lauren Oliver

Lena vit dans un monde où le gouvernement impose aux jeunes de 18 ans une opération pour les immuniser contre l’amour. A la veille de son opération, Lena découvre ce sentiment interdit avec Alex et ensemble ils décident de s’enfuir. Mais seule Lena y parvient. Après s’être échappée de Portland dans le Maine, Lena rejoint une communauté d’Invalides – les résistants au système – réfugiée dans la Nature. Là-bas, elle se transforme en guerrière de la résistance. Un futur sans Alex semble d’abord inimaginable, mais Lena va de l’avant. Elle combat pour lui et pour un monde où l’amour ne serait plus considéré comme une maladie. Entraînée dans un mélange explosif de révolution et de contre-insurrection, Lena doit lutter pour survivre et croire encore que l’amour est possible, et plus encore : souhaitable…


Je me suis procurée ce livre au festival Etonnants Voyageurs à St Malo, j’ai pu y rencontret l’auteur de cette excellente saga Lauren Oliver qui est adorable et aussi timide que moi!

J’avais beaucoup aimé le premier tome et j’ai hâte de connaître la suite! Attention à ce qui vont lire cette chronique: Elle contient des spoilers du tome 1. On avait laissé Lena dans une facheuse position. Elle avait du s’enfuir sans Alex. Quand le deuxième tome commence, j’ai tout d’abord été surprise. Le premier chapitre s’intitule Maintenant et on retrouve Lena avec Alex, ah non c’est un rêve. Elle est dans une classe. Mais que fait-elle là? Je me pose plein de questions et hop le chapitre deux arrive. il s’intitule Avante et on retrouve Lena où on l’avait quitter.. Cet alternance de chapitres entre Avant et Maintenant a donné un excellent rythme à ce livre, je ne pouvais pas le lacher.

Dans ce deuxième tome, le personnage de Lena a beaucoup muri, elle a subi beaucoup d’épreuves et autant vous dire tout de suite qu’elle ne va pas être épargnée dans ce tome. C’est un personnage que j’aime beaucoup. L’intrigue est intéressante et j’ai bien aimé le personnage de Julian qui va s’ouvrir petit à petit. Ce qui leur arrive est prévisible mais j’aime la façon dont Lauren Oliver amène ça, tout simplement.

Et la fin!!! Quelle fin!! J’avoue que je m’y attendais un peu mais quand même! Il n’y a pas encore de date pour le tome 3.. L’attente sera longue!

 

Logo Livraddict

Les âmes vagabondes de Stepehnie Meyer

 

Les âmes vagabondes de Stephenie Meyer

La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Mélanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-elle la sauver?


Stephenie Meyer est connue pour Twilight mais elle a ausi écrit les âmes vagabondes qui m’a été offert par Laura1912 dans le cadre du swap USA, elle me disait que la descritpion du désert était réelle.

Je commence donc à lire l’histoire et j’ai eu du mal à m’imprégner de celle-ci. Je trouvais le temps long et j’avais des difficultés à m’attacher à Vagabonde ou même à Mélanie et je me demandais où pouvait bien être ce désert. Et puis, il est arrivé et avec lui un nouveau souffle sur le livre.

J’ai été embarquée, j’ai souffert avec vagabonde lorsqu’elle fut prisionnère avec Mélanie, Les autres sont durs, mais après ce qu’ils ont traversés je peux les comprendre. J’ai trouvé Jared cruel mais là aussi je comprenais. Je me suis attaché à Jamie. Le personnage de Ian m’a beaucoup touché aussi et bien Vagabonde qui trouve sa place petit à petit.

Le livre est plutôt long, mais je l’ai quasiment lu d’une traite, je voulais toujours savoir ce qui allait se passer après et je ne pouvais pas le lacher.

Stephenie Meyer m’a encore fait passer un excellent moment!

Et le film sort bientôt!

 


Birth Marked tome 1 : rebelle de Caragh M.O’Brien

 

Birth Marked tome 1 : rebelle de Caragh M.O’Brien

Gaia,16 ans, est sage-femme. Son monde est divisé par un mur. D’un côté, l’Enclave où vivent les privilégiés et de l’autre côté, son univers, celui des laissés pour compte. Chaque mois, Gaia donne à l’Enclave trois nouveaux-nés, volés à leurs parents. Soumise, elle exécute les ordres, jusqu’au soir où ses parents sont arrêtés et enfermés dans l’Enclave. Ils ont juste le temps de lui confier un code secret inscrit sur un ruban… Tout bascule : Gaia doit absolument retrouver sa mère ; pour ça elle est prête à tout, même à franchir les murs de l’Enclave et à risquer sa vie…

Dès la première scène, on se retrouve avec Gaïa, sage-femme, qui accouche une femme enceinte et qui prend son bébé pour le donner à l’enclave. J’ai trouvé cette première scène très dure. Et puis on s’aperçoit que c’est monnaie courante dans cette société. Chaque sage-femme donne trois bébés par mois à l’Enclave. Gaïa croit en l’Enclave et fait ce qu’on lui demande sans poser de question, jusqu’à l’arrestation ces parents. Après on découvre une femme forte qui va tout faire pour les sauver quitte à risquer sa vie. J’ai été happée par cette histoire pleine de rebondissements. J’aime beaucoup les livres où le personnage principal est une héroïne, je m’identifie très facilement et cela me plait beaucoup. 

Ephémère tome 1: Le dernier jardin

Ephémère tome 1: Le dernier jardin

L’humanité croyait son avenir assuré. La science avait créé des enfants parfaits, immunisés contre toutes les maladies. Mais qui pouvait imaginer le prix à payer ? Car désormais, personne ne survit au-delà de vingt-cinq ans. Le monde a changé. Pour les jeunes femmes, la liberté n’est plus qu’un souvenir. Au nom de la survie de l’espèce, elles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames. Rhine a seize ans. Quand elle se réveille dans une prison dorée, elle n’a qu’une idée en tête : fuir. Qu’importe l’amour que lui portent son mari et ses soeurs épouses. Quand on n’a que quelques années à vivre, la liberté n’a pas de prix.

Une histoire passionnante et une héroïne attachante. Voilà les deux premiers points forts du 1er tome de cette saga. Dès la première page, on est plongée dans l’histoire avec Rhine qui est enlevée et mariée de force. Elle se retrouve dans un manoir en compagnie de deux autres jeunes filles pour prendre la place de l’épouse actuelle qui a 20 ans et est mourrante. Car dans le monde chaotique de Lauren Destefano, les filles meurent à 20 ans et les hommes à l’âge de 25 ans. Rhine est donc coincée là avec une seule idée, s’enfuir. Et nous l’observons prisonnière de ce monde auquel petit à petit elle va s’attacher. J’ai même eu un peu pitié de Linden qui ne se rend pas compte de ce qu’il se passe chez lui. Cecily et Jenna ont chacunes des caractères complètement différents mais leurs actes sont compréhensibles. Et la fin donne envie de lire la suite!

Je découvre la dystopie et c’est un genre qui me plait vraiment. L’avenir n’y est pas rose mais les histoires sont prenantes et parfois dures.