Sonata d’Emily Musso

1010801_1489638701295288_2287286934182039211_n

Sonata d’Emily Musso

Amy est une jeune fille de 16 ans tourmentée par le départ de son père. Elle vit avec sa mère à Peckham, un quartier populaire de Londres où elle consacre son temps à son groupe de rock.

Passionnés de musique, Amy, Damian et Tyler rêvent de remporter le prochain GLK Tremplin Rock, un concours qui leur permettrait d’enregistrer un album dans le studio d’une grande maison de disques. Mais c’est sans compter l’arrivée d’Owen, un jeune Écossais audacieux qui s’amuse à semer le trouble.

Malgré une adolescence palpitante, Amy ne parvient pas à s’épanouir.
Hantée par de terribles cauchemars, traquée par les ombres, la jeune fille tente de comprendre ce qui lui arrive, mais elle va se heurter à de lourds secrets.

Le roman Sonata débute le 21 décembre 2012, jour de l’anniversaire d’Amy, une jeune fille de 16 ans. Normalement, ce jour devrait être une fête. Pour elle, il ne l’est pas.  En effet, cinq ans plus tôt, son père les a quittées, elle et sa mère. Son frère Mark vit avec sa femme et leur fille. Amy et sa mère sont donc seules. Amy en veut énormément à son père dont elle suit la vie affective dans les journaux. Il est membre d’un groupe de musique connu. La mère d’Amy est violoniste et Amy est également une passionnée de musique. Elle joue de la basse dans un groupe Hathor, la musique est un personnage principal. Elle est vitale dans ce roman.

On suit à travers ce roman la vie d’Amy, les répétitions avec son groupe pour le tremplin rock GLK, ses relations avec sa famille et ses amis.  On découvre Peckham à Londres, un quartier où l’on a pas envie de trainer le soir… On meurt d’envie d’aller manger avec Amy à Burger King.

J’ai aimé le personnage d’Amy, c’est une jeune fille qui a été endurcie par le divorce de ses parents. Elle est très indépendante et on n’a l’impression qu’elle n’a peur de rien, elle se croit invincible mais elle ne l’est pas, comme le prouve la scène de l’agression.  J’ai trouvé très belle la relation qu’elle a avec Damian, pourtant elle finit par être avec Owen. Toutefois, j’aime beaucoup ce triangle amoureux très subtile qui ne prend pas tout le pas sur l’histoire. Mais j’ai trouvé que l’histoire entre Owen et Amy était un peu rapide, elle sonnait faux. Je n’ai pas été touchée par ce couple.

A travers les yeux d’Amy, on voit sa mère qui refait sa vie. Amy a beaucoup de mal à accepter cette situation et sa première réaction est celle d’une adolescente de 16 ans. Elle est assez violente.

En plus de ces éléments de l’intrigue, petit à petit, une ombre s’installe. Elle est cachée dans le récit, et dans la vie d’Amy. On sent quelque chose qui est là, qui se trame et qui grandit au fur et à mesure que l’histoire avance. On sent que l’auteur veut nous amener quelque part, mais personnellement je n’ai rien pressenti. Je ne voyais pas du tout où Emily voulait en venir. J’ai été totalement surprise par le dénouement de l’intrigue.

Dire que j’ai adoré la saga Erenn du même auteur est peu dire. Je voulais lire autre chose de l’auteur et Sonata m’a  enchanté. J’ai eu beaucoup de mal à le lâcher. Ce n’est pas un coup de cœur mais c’est effectivement une lecture très agréable.

Logo Livraddict

Erenn, tome 2: Le Fétiche d’Emily Musso

erenn,-tome-2---le-fetiche-358535-250-400Erenn, tome 2: Le Fétiche d’Emily Musso

Quand Charline retourne en Irlande et s’empare de la pièce maîtresse d’une troublante conspiration, elle découvre un monde occulte où des créatures sont prêtes à tout pour accomplir leur mission. Quand une quête caresse l’inhumanité, des valeurs comme l’amitié et l’amour ont-elle encore leur place ? Charline ne pourra se fier à personne ni même à son âme-sœur devenue son plus grand danger. Seule la légende guidera ses pas vers la lumière : celle provenant du fétiche convoité par les hommes, adulé par les fomoires, peuple de la mer, et défendu par les dieux. Les âmes dévorées par l’ambition peuvent-elles encore être sauvées ?

Attention, cette chronique comporte des spoilers sur le tome 1.

Le premier tome s’achevait sur un épilogue un peu flou. On découvrait Charline un an et demi après les faits avec un nouveau personnage qui ramenait Adrian de l’Autre-monde. Cet épilogue était plein de mystères, et m’avait laissé avec de nombreuses questions.

Le prologue du tome 2 reprend juste avant qu’Adrian ne soit ramené. Tout paraît toujours un peu flou dans ce prologue. Mais tout va s’éclaircir rapidement car dès le premier chapitre on retourne en arrière. On va suivre parallèlement l’histoire de Kaven, le mystérieux personnage apparu dans le prologue du tome 1 ainsi que celle de Charline. On va donc comprendre comment Charline en est arrivée là et comment elle a connu Kaven. L’auteur va aussi nous raconter l’histoire complète de Kaven. J’ai été passionnée par cette nouvelle histoire.

Charline a perdu Adrian et retourne en France suite au évènements du dernier chapitre du tome 1. Elle est presque morte noyée et va reprendre ses esprits. Très rapidement, elle retourne sur son île natale pour retrouver celui qui hante ses pensées. Ce deuxième tome approfondit davantage la mythologie, à mon plus grand plaisir. Je la trouve toujours aussi originale et je suis complètement emballée.

J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre les aventures de Charline. C’est un personnage qui a beaucoup évolué, elle est devenue une femme forte qui ne se laisse pas abattre. Je l’ai trouvé beaucoup plus épanouie.

Adrian lui s’avère très cruel, j’avoue qu’il m’a déçue dans ce tome. Je ne comprends pas ce que lui trouve Charline, il m’agace. Je trouve dommage que sa vie tourne autour de lui. Elle donne l’air d’être une femme dépendante, mais au final tout ce qu’elle fait, elle le fait pour Adrian. Mais parfois l’amour est plus fort que tout. C’est sans doute le cas ici.

Les personnages secondaires prennent encore plus d’importance, j’aime beaucoup Sélene, une collègue de travail qui est toujours présente pour Charline. On va faire de nouvelles découvertes sur les personnages secondaires. On va s’apercevoir que ces derniers cachent de nombreux secrets.

Une fois encore, j’ai adoré suivre cette histoire. J’ai été emportée par cette histoire et j’ai eu du mal à lâcher ce livre. Une fois de plus, les points forts de ce roman sont la mythologie qui est extraordinaire et très originale ainsi que le style de l’auteur. Elle a une écriture qui est recherchée et fluide.

Ce deuxième tome est un coup de cœur. Je l’ai préféré au premier. J’ai en plus eu le privilège de rencontrer une deuxième fois l’auteur. Ma première rencontre avec l’auteur fut tout simplement magique. C’est un souvenir que je garde précieusement. La deuxième fut aussi exceptionnelle. J’ai eu l’honneur d’être le premier exemplaire qu’Emily Musso dédicaçait. C’est également la première fois qu’elle voyait son deuxième tome. C’était samedi 16 novembre au salon de la fantasy en Beaujolais. Elle m’avait dit que si le tome plaisait il y en aurait un troisième.

Emily a confirmé aujourd’hui qu’il y aurait un troisième tome. Je pense qu’il était nécessaire car même si ce tome a une fin, je pense que Charline devrait avoir d’autres aventures à vivre!

Logo Livraddict

Erenn tome 1: L’éveil d’Emily Musso

couv45439367

Erenn tome 1: L’éveil d’Emily Musso

Désenchantée et peu confiante en l’être humain, Charline se réfugie dans les livres et la musique. Échapper à une existence sans saveur, tel est le but à atteindre.

Quand elle rencontre Adrian, machiavélique, énigmatique et séduisant, c’est tout son univers qui bascule. Qui est-il ?
Osera-t-elle braver ses principes pour percer les mystères qui l’entourent ?
C’est en Irlande, qu’elle le rejoindra.
L’Île d’Émeraude, terre de légendes et de magie…

Dans ce 1er tome, on suit les aventures de Charline, secrétaire médicale à Paris. Elle se remet difficilement d’une agression dont elle a été victime un an plus tôt. Un soir lors d’un concert, elle fait la connaissance d’Adrian, un irlandais. Elle va, sur un coup de tête, tout laisser pour aller le rejoindre en Irlande. Le problème est qu’il ne l’avait pas invitée.

Le résumé ne dit pas grand chose sur l’histoire, j’avais donc imaginé que cet Adrian était un vampire et que Charline était une lycéenne. Les clichés ont la vie dure!! Ce n’est pas du tout le cas. Ici nous partons à la découverte des contes et légendes d’Irlande. On découvre la déesse Dana, les formoires et les leprauchauns, créatures qu’on ne voit pas dans tous les romans. La mythologie est vraiment approfondie dès ce premier tome.

J’ai adoré suivre cette héroïne spontanée et à la fois très fragile. Elle part sur un véritable coup de tête, rejoindre un homme qui ne l’attend même pas. Elle prend le risque d’être blessée. Elle se jette corps et âme dans l’aventure. J’aimerais avoir son courage.

Adrian apparaît comme quelqu’un de très mystérieux. Le premier soir il emmène Charline dans un club très spécial et il la laisse en plan. J’ai eu du mal à cerner ce personnage. Sa relation avec Gwen paraît assez floue.

Elle va découvrir ses origines, en même temps qu’un vaste complot. J’ai été agréablement surprise et dépaysée. Ce roman est pour moi un voyage initiatique, on découvre l’Irlande en même temps que Charline. J’ai adoré faire ce voyage avec elle, j’ai découvert avec Charline les mystères de ce beau pays que je rêve de visiter.

L’écriture de l’auteur est très fluide et le livre se lit vite. En même temps, l’auteur a un très belle plume avec un vocabulaire très riche. C’est avec un grand plaisir que je vais lire la suite et j’espère bien rencontrer l’auteur lors du salon du livre de Paris! Je serai sans doute bien trop intimidée pour lui dire à quel point j’ai aimé son livre, mais je serai là!

Logo Livraddict