C’est lundi que lisez vous #40

galleane


Rendez vous initié par Mallou et repris par Galleane.

Ce que j’ai lu:

couv69026929 couv9745690 couv14686984

J’ai donc abandonné American Tabloid. J’ai eu un énorme coup de coeur pour Un jour. Et Vampire Academy tout comme le monde de Chalie fut une lecture très agréable!

Ce que je lis

couv5355495

Je l’ai commencé hier, je suis ravie de retrouver Phedre!

Ce que je vais lire:


En ce moment, je suis trop indécise pour vous donner un titre! J’ai du mal à me décider, je commence un livre puis le referme…

Et vous, que lisez-vous?

 

La Famille York, tome 1 : Coeur rebelle de Victoria Dahl

La Famille York, tome 1 : Coeur rebelle de Victoria Dahl

Dans l’Angleterre du XIXe siècle, Marissa York est une jeune fille de bonne famille, qui par son caractère un peu trop rebelle se retrouve compromise, après une embarrassante fin de soirée… Son frère, Aidan, lui trouve un prétendant de secours en la personne de Jude Bertrand qui, séduit par le côté impétueux de la demoiselle, se propose de l’épouser afin de sauver sa réputation. Cette idée n’est cependant pas du goût de l’intéressée, qui estime que Jude n’est pas l’homme idéal… Certes, ce n’est pas un gentleman : sa carrure imposante et ses traits grossiers peuvent effrayer de prime abord. Cependant, les opinions et les sentiments peuvent changer…

Me voici donc plonger dans mon deuxième roman de la collection Romance chez Milady.

Cette fois, je me suis plongée dans un roman de la collection Pemberley qui comprend les romances historiques.

Dès le début, on se retrouve avec Marissa qui est découvert dans une position très compromettante en compagnie de Mr White par son frère. Si elle veut éviter le déshonneur, elle doit se marier car on ne sait jamais… Sauf que Marissa ne l’entend pas de cette oreille.

Ce livre m’a plu. J’aime beaucoup l’inconvenance de Marissa qui plait tant à Mr Bertrand. la façon dont il la séduit tout au long du livre et elle qui ne veut pas car physiquement il n’est pas « beau », mais on ne contrôle pas toujours ses sentiments. La famille de Marissa comporte aussi des personnages attachants et intéressant à suivre que ce soit ses frères ou sa mère.

Par contre ce roman, comme le précédent que j’ai lu [Jane (Coeur à prendre) Jones] ne nous surprend pas outre mesure. En effet, je connaissais la fin et c’est quand même ce qui me gène un peu. Le manque de surprise.

Logo Livraddict

Francesca, tome 1: Empoisonneuse à la cour des Borgia

Francesca : Empoisonneuse à la cour des Borgia de Sara Poole

Rome, été 1492. Une époque troublée pour la chrétienté, qui s’est rendue coupable quelques mois auparavant de promulguer l’édit décrétant l’expulsion de tous les Juifs d’Espagne. Mais la cité éternelle s’émeut moins de leur sort que de celui du pape, Innocent VIII, dont on dit qu’il est mourant. Cette nouvelle attise pourtant davantage les ambitions qu’elle ne suscite la prière.
Au service de la famille des Borgia depuis toujours, Francesca apprend la mort de son père (l’empoisonneur attitré de la famille) dans des circonstances douteuses. Commence alors pour elle une quête de vengeance, qui la pousse à prendre la suite de son père.
Ses recherches vont lui faire découvrir que l’expulsion des Juifs d’Espagne n’est que le prélude à des actes plus monstrueux encore et que le pape, à la santé déclinante, compte bien autoriser depuis le Vatican. Il s’agit à présent de le neutraliser, tout en aidant Rodrigo Borgia, son maître, à être élu pape par le conclave.


J’ai découvert ce livre sur la chaine Youtube de Lili Bouquine. Elle en parlait très bien et m’avait donné envie de lire ce livre. Je sortais de plusieurs livres de dystopie et j’avais besoin de changer un peu de domaine. Francesca m’a donc plongé dans la renaissance italienne en pleine dans la période des Borgias. C’est une période de l’histoire que je connaissais très mal.

On suit les aventures de Francesca fille de l’empoisonneur en titre de Rodrigo Borgia. Elle prend la place de son père après que celui-ci est été tué, battu à mort. On comprend qu’être une femme avec un travail est à l’époque une chose qui n’est pas banale mais Francesca assume et est prête à se battre bec et ongles. C’est une héroïne forte et indépendante qui a soif de vengance.

L’auteur nous donne vraiment l’impression d’être en pleine renaissance. J’ai vraiment été embarquée par son univers, je ne m’attendais pas du tout à ce dénoument qui m’a scotché. Et j’ai appris aussi des choses sur la condition des juifs à cet époque.

L’histoire est très bien écrite et il n’y a aucun temps mort dans ce récit. Et puis il faut le reconnaître, la couverture est tout simplement sublime et donne à elle seule envie de lire le livre!

C’est donc avec plaisir que je lirais le tome 2.

Logo Livraddict

Je vous écris du Vél d’Hiv, les lettres retrouvées

Je vous écris du Vél d’Hiv, les lettres retrouvées

13 000 Juifs ont été arrêtés puis internés les 16 et 17 juillet 1942 lors du rafle du Vél’d’Hiv.
On a longtemps cru qu’il ne restait de ces journées qu’une seule et unique photo, quelques documents administratifs, et de trop rares témoignages. Récemment, au Mémorial de la Shoah, Karen Taïeb, responsable des archives, a découvert une poignée de lettres écrites dans l’enceinte même du Vélodrome d’Hiver et sorties clandestinement. Tous les auteurs de ces lettres ont été déportés. Parmi eux, seule une femme est revenue.
Réunies ici pour la première fois, reproduites en fac-similé et retranscrites, ces lettres nous plongent de façon saisissante dans la réalité de cet épisode tragique de la seconde Guerre mondiale.

Karen Taieb a cherché et retrouvé les lettres des personnes enfermées au Vel d’Hiv, suite à la rafle du 16 juillet 1942.

Elle nous offre les témoignages de toutes ses personnes arrêtées et pour la plupart déportées et mortes durant la seconde guerre mondiale. C’est un livre vraiment poignant, à travers 18 lettres. Nous vivons l’histoire de ses personnes, le peur, la faim, l’attente.

La préface de Tatiana de Rosnay, l’auteur d’Elle s’appelait Sarah est très touchante, elle aussi.

Ce livre présente les lettres manuscrites, puis retranscrites et au milieu nous avons les photos des auteurs des lettres.

Un livre à lire pour ne pas oublier.