Thérèse Raquin d’Emile Zola

9782035839251-GThérèse Raquin d’Emile Zola

Thérèse Raquin est la fille d’une Algérienne et d’un capitaine français, Degans, posté en Algérie.Thérèse a deux ans ; son père la confie à sa sœur, Madame Raquin, qui habite en métropole. Elle a un fils, Camille, de santé fragile. Thérèse partage l’enfance et l’adolescence de Camille. Lorsque Thérèse a 18 ans, Madame Raquin marie les deux cousins. Camille souhaite aller vivre à Paris et travailler dans une grande administration. Madame Raquin trouve une boutique et un appartement au passage du Pont Neuf. Les femmes y ouvrent une mercerie tandis que Camille trouve un emploi dans l’administration du chemin de fer d’Orléans. Pour Thérèse commencent trois années de vie monotone, ponctuées tous les jeudis soir par la visite des mêmes invités : le vieux Michaud, commissaire de police retraité et ami de Madame Raquin, son fils Olivier, également dans la police, sa femme Suzanne et Grivet, collègue de Camille : Ils prennent le thé en jouant aux dominos. Thérèse déteste ces soirées.

Cette chronique contient des spoilers.

J’ai entendu parler de ce livre grâce à Meli du Bazar de la Littérature. Elle l’avait lu et l’avait beaucoup aimé. Je souhaite développer ma culture littéraire, et cela passe par la lecture de plus de romans dit « classiques ». Je connais surtout Emile Zole pour le roman Au bonheur des dames que j’ai étudié en première ou pour Germinal. L’avis de Méli m’a donné envie de lire cet ouvrage, je me suis donc laissée tenter. J’ai choisi l’édition Larousse Petits Classique, beaucoup de blogueurs en parlent. Je ne suis absolument pas déçu de mon choix.

Thérèse Raquin est une jeune femme qui a été recueillie et élevée par sa tante. Cette dernière avait déjà un enfant Camille. Ils ont été éduqués ensemble. Une fois devenus adultes, ils se marient. Ce n’est pas un mariage d’amour, il a été planifié par Madame Raquin. Ce qui m’a troublée au début de ce roman, c’est l’attitude entièrement passive des personnages, surtout celle de Thérèse. J’ai eu l’impression qu’elle était spectatrice de sa vie. Elle ne prend aucune décision, et fait tout ce qu’on lui dit. Camille est également très passif. C’est un homme faible, souvent malade et très chétif. Il n’y a pas de couple moins assorti. Tout cette dynamique va être modifiée à l’arrivée de Laurent. Laurent est très personnage très hypocrite. Il voit tout de suite son intérêt à s’immiscer au sein du couple.

Je pense que ce livre à deux parties. Il y a un avant et un après le meurtre de Camille. Aucun des personnages n’assume ce qu’il a fait et c’est la descente aux enfers. On voit Thérèse et Laurent obtenir enfin ce qu’ils veulent mais après ils déchirent. Laurent a tout ce qu’il voulait. Il prend la place de Camille mais très vite la culpabilité le ronge, tout comme Thérèse et au lieu d’affronter cela ensemble ils se déchirent. C’est intéressant de voir les effets de la culpabilité.

C’est un excellent classique, j’aime beaucoup le style de l’auteur. Je le conseille à tous.

Logo Livraddict

2 réflexions sur « Thérèse Raquin d’Emile Zola »

  1. J’ai également beaucoup aimé ce roman très noir. J’ai aimé ou détesté les personnages à juste titre, parce que justement Emile Zola détient ce talent qui fait que l’on vit l’histoire à travers le livre.

Répondre à Phedre Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *